Peut-on traiter la misophonie ?

Peut-on traiter la misophonie ? La misophonie est une maladie récemment identifiée. Elle se définit comme un trouble du cerveau qui entraîne des comportements et des sentiments de haine ou d’angoisse chez le malade. On n’a trouvé aucun traitement médicamenteux pour ce trouble neuro-psychologique pour le moment. Par contre, beaucoup de thérapies se sont avérées efficaces chez des souffrants.

Comment dépister une misophonie ?

Cette maladie se manifeste par des angoisses, des pleurs nerveux avec un niveau de tolérance très bas aux sons gênants. Elle se caractérise également par des états psychiques violents et négatifs : des envies violentes de tout casser, de fuir loin des bruits déclencheurs de crises ou d’éliminer leurs auteurs.

Il existe des facteurs qui peuvent conduire facilement aux crises de misophonie. On peut citer la présence d’un membre de famille misophone, les troubles anxieux ou dépressifs ou encore les lésions dans le cerveau. Le test misophonie est donc conçu pour mieux la distinguer d’un simple état dépressif par exemple.

Quels tests de symptômes de misophonie sont les plus utilisés ?

Les tests de misophonie précèdent les thérapies. Ils sont effectués auprès d’un psychologue clinicien ou un psychiatre ou un audiologiste. Pour cerner la maladie, on peut avoir des entretiens avec le patient. On lui posera des questions spécifiques au moyen du MINI ou « Mini-International Neuropsychiatric Interview ».

Cet entretien permet d’évaluer son état mental et de détecter l’état la folie. Le STAI (State-Trait Anxiety Inventory) et le MADRS (Montgomery and Asberg Depression Rating Scale) sont des outils pour mesurer la gravité de la dépression et de l’anxiété chez les patients. Enfin, on a l’A-MISO-S1 (Amsterdam Misophonia Scale) qui aide à bien cerner la gravité de la misophonie.

Comment on soigne la misophonie avec la TCC?

Comme les médicaments pour éradiquer ne sont pas encore mis au point, les spécialistes traitant utilisent la TCC ou thérapie cognitivo-comportementale. Elle se déroule en sessions de 50 minutes au minimum. Le patient et le médecin passent des moments ensemble à discuter sur les attitudes à changer en présence des sons déclencheurs.

Un patient qui est arrivé au bout de la TCC peut avoir des structures physiques modifiées au niveau du cerveau ; l’anomalie qui conduit aux crises misophoniques peut disparaître complètement. La TCC peut aussi éliminer un à un l’anxiété, les états psychiques négatifs propres à la misophonie.

Comment on corrige le cerveau du misophone par le Neurofeedback ?

Les études sur la misophonie ont montré que le patient présente des ondes cérébrales anormales et troublées : il développe des ondes soit trop variées soit peu variées. Le patient peut avoir plus de contrôle sur leurs ondes cérébrales avec le Neurofeedback. Au début, le patient doit effectuer un électroencéphalogramme (EEG) pour découvrir les ondes cérébrales à améliorer.

Puis, il est invité à jouer un jeu vidéo avec son esprit avec des capteurs sur disposés sur son cuir chevelu. Lorsqu’il gagne, son cerveau éprouvera de la sérénité. Ainsi, il ne manquera pas de développer plus d’ondes pour remporter plus de victoires. Ce qui conduira graduellement vers la guérison de son trouble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *